Petite note de Noël et d’espoir irakien

Le clergé chaldéen a décrété qu’il n’y aurait pas de célébration publique de Noël vu la situation du pays et les manifestations courant depuis des mois ayant entrainé la mort de plus de 400 irakiens.

Ces derniers jours, une partie de la communauté chaldéenne a été escortée par ses concitoyens irakiens musulmans pour manifester ensemble, mais aussi apporter de la nourriture aux plus défavorisés.

Derrière ces actes, un message résonne de plus en plus fort, de Bagdad à Mossoul, en passant même par Karbala :“Nous sommes tous irakiens avant d’être chrétien, chiite, sunnite ou non croyant.” Un sentiment se développant également au Liban…

Manifestations en Irak comprenant chrétiens et musulmans

Chrétiens ou musulmans ? Irakiens avant tout

A Bagdad, l’épicentre des manifestations se déroule à Tahrir Square. Ici se dresse un grand arbre qui devait célébrer Noël. A la place, les manifestants ont affiché les photos de ces centaines d’Irakiens tués ces dernières semaines…

Tragique, certes, mais derrière ça, il y a aussi une lueur d’espoir : celle d’un peuple ayant compris qu’on n’avance pas en se divisant pour des croyances.

Bonne fin d’année

NB : pour ceux voulant aller plus loin sur le sujet irakien, je vous conseille l’excellent livre et documentaire Le Parfum d’Irak de l’ami Feurat Alani.

No Comments

Leave a Reply

LIVRES