Yémen – Les guerres des bonnes affaires

  • Romain Molina dévoile dans “Yemen, les guerres des bonnes affaires” les dessous d’un conflit transformé en crise humanitaire majeure, impliquant des acteurs internationaux et des intérêts cachés.
  • Le livre révèle l’implication d’entités comme Total et l’ONU dans le conflit yéménite, soulignant les liens entre guerres tribales, commerce d’armes, et la présence d’Al-Qaïda, facilitée par l’ex-président Ali Abdullah Saleh.
  • Basé sur des entretiens exclusifs et des documents inédits, l’ouvrage expose le rôle significatif de la France dans cette guerre complexe et souvent négligée.

Format Kindle
Disponible Immédiatement.

Format Broché
Livraison à domicile.

Catégorie :

Description

Romain Molina, reconnu pour son expertise en géopolitique et son travail d’investigation, présente “Yemen, les guerres des bonnes affaires”, une œuvre captivante qui promet de faire parler d’elle, y compris sur le plan légal.

Le Yémen, plongé dans une guerre civile depuis 2014, se retrouve au centre d’un conflit qui s’est étendu à l’échelle régionale et internationale, exacerbant la crise humanitaire la plus grave de notre époque. Cependant, au-delà des combats, le livre révèle des intérêts cachés et moins honorables, impliquant des entreprises internationales comme Total, des agissements douteux d’organismes de l’ONU, des affrontements tribaux violents, et le commerce d’armements avancés. Le Yémen devient ainsi l’épicentre d’un conflit complexe, en partie orchestré par le défunt président Ali Abdullah Saleh, transformant le pays en bastion pour Al-Qaïda avec la complicité implicite des puissances occidentales.

Avec une documentation riche, fruit de centaines d’interviews et de documents jamais divulgués auparavant, Romain Molina et Buthaina Faroq dévoilent les dessous d’un conflit négligé, où la France continue de jouer un rôle prépondérant.

Informations complémentaires

Avec la contribution de

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Yémen – Les guerres des bonnes affaires”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *